Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vincent Zochowski auteur

En toi

15 Août 2017, 10:30am

Publié par vincent auteur

En toi, baigne ce soleil tout de jaune vêtu,

Chaude ambiance, pour cet astre revenu,

Sous un ciel d'été,

Pour de tendres journées.

 

Il est revenu, ce soleil espéré,

Astre luminescent en ce jour,

Il revient vers celui qui l'a oublié,

Ce soleil pour toujours.


 

En toi baigne cet astre qui te sied à merveille,

On y croit dur comme fer,

Les symboles se croisent et se décroisent,

En cet instant tout est possible.


 

Le soleil est revenu, ici bas,

Dans le ciel, comme en Toi,

Prends le et berce le de tes bras,

Ne pas oublier qui est devant toi.

 

Voir les commentaires

Aux Cévennes

6 Août 2017, 21:11pm

Publié par vincent auteur

J'ai rencontré un endroit, solitaire, presque sauvage,

Aux portes du Gard, laissé à l'abandon,

Une nature, une douce nature.


 

C'est en Occitanie, doux nom pour un doux endroit,

Le Rieutord en est sa rivière,

Tendre est sa vallée, fier comme le vent.


 

J'aime y respirer l'air des Cévennes,

Amoureux d'une liberté naturelle,

Impatient d'en découvrir d'autres trèsors.


 

Il est des moments sublimes,

Se révélant autrement,

Des instants magiques d'une nature m'ensorcelant.

 

Saint Martial

 

Voir les commentaires

En éveil

6 Août 2017, 08:05am

Publié par vincent auteur

Je suis quelque peu surpris par cette atmosphère, ce moment intime qui nous surprend quelque peu. Je dessine des mouvements de ma main, sentir l'espace entre moi et les autres, sans me douter de la scène présente à cet instant.

Le vent dessine sur mon corps des ondes magiques, des mouvements perpétuels, je simule, j'obtempère sans me laisser faire, sans être gêné de quelques manières fussent-elles délicates ou pas ?

Les odeurs me parviennent, lourdes ou légères, délicates ou soudaines, je me prends au jeu devinant par là même, leur provenance. Je suis bien dans ce monde qui est le mien, je jubile d'en connaître plus que les autres, je me régale de ce pouvoir. Savoir dans quel lieu je me trouve, rien qu'à l'odorat, des effluves me parvenant subrepticement, tout doucement.

Les sons jusqu'à moi me submergent, m'inondent de joie quelquefois. Savoir qui est là et à quel moment, quand le coucou retentit ou les cors sonnent l'hallali. Je suis aux anges quand l'église se met à chanter, devinant à quelle heure il est temps de se mettre à marcher.

Je suis en éveil, ne regardant pas, ne voyant plus mais en alerte tout de même.

Je suis un non voyant mais pas ni non entendant, ni non sentant. En éveil tout simplement.

 

Voir les commentaires

En scène

1 Août 2017, 10:03am

Publié par vincent auteur


 

C'est un moment à part,

Celui dont on attend toutes les promesses,

Intransigeant, implacable,

Il tend ses bras vers nous, nous attrapant au passage.


 

Ce moment attendu, tant attendu,

Il siège à merveilles, en des instants efficaces,

Il se montre à qui mieux mieux, nous révélant sa magie,

Il nous attend, au dépourvu nous prends.


 

Ce moment tant espéré, non plus redouté,

Il opère en silence, se laissant aller vers d'infinis questions,

Le pourquoi du comment, le comment, que faire ?

Il nous tolère, nous submerge de délices en tous genres.


 

Ce moment, un petit clin d'oeil au destin,

Une intime conviction d'avancer,

Les mots s'enchaînent et se déchaînent,

Vers de possibles revirements, de possibles avancées.


 

Ce moment de pur plaisir,

Intimité d'écriture où l'on ne voit que soi,

Le regard vers de possibles inspirations,

La recherche vers un secret de fabrication.


 

Ce moment n'est jamais perdu,

L'instant d'après suffit, pour être, pour devenir,

Les mots nous ressemblent, ils vivent, ils sont,

Des lettres, des jeux de mots, l'inspiration est et devient.

 

Il est temps de rentrer en scène.

 

Voir les commentaires

au revoir et à bientôt

30 Juillet 2017, 07:36am

Publié par vincent auteur

Le médecin m'avait bien prévenu, ce n'était qu'une question de temps, mais de quel temps avait il choisi de me parler. Le temps est tout pour moi, ou du moins pour ce qu'il m'en reste.

Quelques instants encore à attendre dans le creux de ce lit que je ne supporte plus. Depuis 6 mois déjà, je creuse ma tombe dans cette pièce aux murs blancs, dans ce silence oppressant où seules les machines ronronnent, où le seul parfum ambiant est celui des produits hospitaliers.

Ils ont choisi de me débrancher, comme ça, comme on débrancherait une vulgaire prise de courant pour économiser un tant soit peu d'énergie. Mais il vrai que l'énergie, je n'en ai plus guère, seulement pour ouvrir et fermer les yeux.

Le temps me presse d'en finir, un simple mot et tout est parti. Je n'ai plus à faire ici, j'ai assez vécu, bien m'en a pris quelquefois. Je ne suis plus moi-même, je suis autre. Un être décharné qui n'en a plus, qui ne fait plus. Il survit, à défaut de surgir. Je ne suis plus rien dans ce paysage urbain, juste un être au bout du fil de son existence. Je me surprends tout de même à penser à l'avenir, mais quel est t-il cet avenir dont je ne cesse de penser ou de rêver? Assis sur un nuage à la droite de Dieu ou bien dans les méandres d'une diablerie toute faite. Je ne sais où je serais dans quelques heures, mais je suis impatient de franchir ce pas, rompre cette situation un brin délicate pour tous mes proches. Je leur souhaite de tout coeur de vivre pleinement, le vie est merveilleuse , si si.

Je suis au bout de mon parcours, j'ai marché, j'ai marché et maintenant il est temps de stopper pour enfin pouvoir me reposer à jamais.

Je suis prêt, docteur, allez y , tirez sur cette prise et éteignez moi, les programmes sont terminés.

 

Voir les commentaires

Orages

29 Juillet 2017, 07:25am

Publié par vincent auteur

Quand le ciel d'un coup se met en fureur,

Des orages dans l'air, électricité, vent d'été,

Du commun des mortels, la raison ou la peur,

Des éclairs jaillissant de toutes parts, où même les fleurs,

N'osent se relever de crainte de se voir emportée.

 

Voir les commentaires

Plus d'eaux

26 Juillet 2017, 18:00pm

Publié par vincent auteur

Après la pluie vint le beau temps,

A ce qu'il paraît, à ce qu'il convenait,

Après le pluie,

Doucement vint l'éclaircie,

Je n'entends plus le doux bruit de l'eau,

L'odeur si particulière de cet élément,

Les nuages se retirant,

Je n'entends plus le doux bruit de l'eau,

Après la pluie vient l'éclaircie.

Le ciel à nouveau seul.


 

Voir les commentaires

Quel voyage !

26 Juillet 2017, 17:35pm

Publié par vincent auteur

Je n'aurais pas dû faire ce voyage, Dieu m'en préserve. Il m'aura fallu une grande détermination pour me mettre à plat, pour mettre en exergue toute cette folie douce qui s'échappait de mon esprit. Le désir inavoué de se confier, de se mouvoir dans cet espace réduit qu'est l'être incarné que je suis devenu.

Je n'aurais pas dû faire ce voyage, m'ont-ils tous conseillé, que je ne devrais pas me lancer dans de pareilles aventures, qui malgré moi m'attiraient tout de même.

Un instant parmi tant d'autres, que ce voyage, une aventure surhumaine, une épopée chevaleresque pour certains ou un voyage à la limite du tolérable pour d'autres. Je ne sais pas où cela me mènera, mais qu'importe, le chemin est à suivre dés lors.

Je n'aurais pas dû faire ce voyage à l'instant T ou à l'heure H, mais allongé sur ce divan, j'apprécie la plénitude de ce moment, la richesse de ce doux instant. Je me réfugie dans mon être impalpable, celui qui siège dans l'insconcient, celui qui domine les plus âpres sensations, d'un individu qui se cherche au-delà de cette espérance.

Je n'aurais pas dû faire ce voyage, ah oui ?

Mais quel voyage tout de même , celui dont on ne s'attend pas, celui qui nous réserve de multiples surprises à la rencontre de notre moi. Celui dont je craignais le pire est devenu le meilleur, celui caché au fond de cette abysse, de ce lieu inconnu de tous.

Les yeux fermés, je contemple ce Moi, celui dont on ignore les talents.

J'ai bien fait de faire ce voyage, croyez moi.

 

Voir les commentaires

Emergence

25 Juillet 2017, 07:18am

Publié par vincent auteur

Je rêve et j'émerge,

L'entrée de cet enfer est ...

Je rêve et j'émerge,

Je tente de descendre vers elle,

Je me désespère de ce tendre enfer,

Déceler, je le sens,

L'encre de mer, le sel de mes rêves.

De ce rêve cesse le temps,

Je le pense,

Je m'élève et cesse d'entrer en légende.

Je rêve et j'émerge,

Je me sens en elle,

Je me tends en elle,

Je m'élève et je me lève de cet enfer.

Fédérer mes pensées et être.

 

Voir les commentaires

Promenade

24 Juillet 2017, 15:34pm

Publié par vincent auteur

Promenade


 

Au clair de lune, à la tombée de la nuit, vagues espaces dissymétriques,

Ombrages couverts d'essences miraculeuses,

Rêveur, passager d'un été tout en nuances,

Plaisirs partagés d'une nature enrichissante.


 

Au clair de lune, à la tombée de la nuit,

Les yeux fermés, la respiration propre à cet espace,

La forêt englobée dans sa totalité,

Pas de nuisance sonore, le plaisir d'un oiseau chanteur.


 

Au clair de lune, à la tombée de la nuit,

Sous couvert d'émotion, sans disgrâce,

Les mots sans réserve, solitude d'un être délicat,

Ombrages sous couverts d'émotion.


 

Au clair de lune, à la tombée de la nuit ou à l'aurore,

Erables, charmes, fougères, verdures,

Le silence subtil d'un monde douloureux,

Abreuvoir d'un moment unique.


 

Au clair de lune, au jour nouveau,

Les pieds léger sur l'herbe humide,

Le vent, discret à l'ombre des arbres,

La magie en ligne de mire.


 

Au jour nouveau,

Inspiration, expiration,

Respiration approfondie, lumière intérieure,

Un bonheur à l'état pur.


 

Au jour nouveau,

Les yeux fermés, la nature en approche,

Les premiers pas, les odeurs,

Bien-être, profondeur.

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>