Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vincent Zochowski auteur

Très Chèr Père Noël

14 Décembre 2016, 22:44pm

Publié par vincent auteur

 

 

Ah je le savais bien que c'était une mauvaise idée d'accepter cette invitation rituelle et régulière.

Ah ces p.. de traditions, c'est quoi donc que ce « P » tout seul qui se balade au creux de ma phrase, serais je donc à ce point désagréable au point de renier ces traditions d'un autre temps, mais lequel donc … ?

 

Tel un enfant faisant une colère, je me refusais à pénétrer dans ce lieu d'un autre âge, rempli de bibelots d'avant guerre, sentant le renfermé, une odeur indescriptible, enfin si, odeur de moisi, mélangée à ces désodorisants de toilettes publiques.

 

Je suis coincé, je ne pourrais pas partir avant la fin. Avec une peu de chance, on devrait prendre le café à l'heure de l'apéro, et prendre l'apéro à l'heure du coucher.

 

Il est vrai que la moyenne d'âge dans cette pièce avoisinerait presque le millénaire, et tout ça avec une quinzaine de personnes. Je tiendrais le coup, et si possible me cacher derrière le sapin au risque de bouffer quelques épines au passage.

 

Les enfants, désireux de déballer leurs cadeaux, n'en pouvaient plus d'attendre au risque de faire une crise en nerfs entre les bouteilles d'eaux ferrugineuses, et l'alcool fort d'oncle Jules, ne sachant pas si c'était l'oncle ou la bouteille qui brûlait le plus.

Ils trépignaient d'impatience ces beaux petits diables, tirant légèrement sur le papier d'emballage presque transparent, depuis le temps qu'il siégeait au fin fond du garage.

Je le savais bien que j'aurais dû poser un arrêt de repas, cause maladie.

 

Même la grand mère, ou l'arrière grand mère, ou même … Je ne pourrais pas imaginer sa date de naissance, entre deux guerres, avant guerre, prussienne, ou même de Troie.

Pauvre petite vieille, assise en le Di Vin Oncle Jules, et l' Al Zemeir Gabriel. Oui oui c'est son nom, d'ailleurs serais lui le responsable de cette découverte exemplaire. A croire que oui, vu le regard vide qu'il nous expose, il a dû tout oublié jusqu'à son nom. Encore la terrible influence de cet Oncle Jules, commercial sédentaire en vin du Pays d'Oc.

 

Je ne regretterais peut-être pas d'être venu, qui sait.

 

Le Père Noël saura bien me pardonner, d'ailleurs n'est ce pas mon prénom qui trône sur le plus gros paquets ?

 

Commenter cet article